IRFASE : un projet pédagogique articulé avec les attentes des milieux professionnels

Irfase locaux à Evry

Créée en 1991 pour répondre aux besoins de l'Essonne en travailleurs sociaux, l'IRFASE (Institut de Recherche et de Formation à l'Action Sociale de l'Essonne) situé au cœur d'Evry prépare aux diplômes :
• d'Assistant de Service Social,
• d'Educateur de Jeunes Enfants,
• d'Educateur Spécialisé,
• de Moniteur Educateur,
• d'Aide Médico-Psychologique,
• d'Auxiliaire de Vie Sociale.


Caroline Azémard dirige l’Irfase depuis octobre 2013.
Psychologue clinicienne de formation, elle a notamment travaillé aux ressources-humaines et à la direction de l’Action Sociale de la Croix-Rouge française sur le pilotage des établissements Enfance Familles avant de prendre la direction d’un foyer de vie pour adultes handicapés psychiques. Durant trois ans, elle a pu y développer une approche terrain spécifique autour de l’articulation sanitaire et sociale, la citoyenneté des personnes accueillies et les projets artistiques.

Pour Caroline Azémard, l’Irfase a une fonction sociale évidente. «Ce doit être un espace de rencontre et de contribution qui permette de changer les représentations des étudiants. Mon objectif est de développer chez eux des compétences et des réflexions autour de thèmes auxquels ils vont être confrontés dans leur vie professionnelle. »

Caroline Azémar
Caroline Azémard, directeur de l'IRFASE

Ainsi, 5 axes sont aujourd’hui au travail avec l’ensemble des équipes de l’institution :

⁃ Privilégier les parcours des personnes accueillies en pensant l’intégration de l’offre en intelligence avec les spécificités du territoire
⁃ Penser l’accompagnement des personnes dépendantes (personnes âgées et personnes en situation de handicap) avec les apports des nouvelles technologies
⁃ Proposer des modalités de citoyenneté et de réciprocité aux publics les plus fragiles et développer leur pouvoir d’agir
⁃ Lutter contre les pratiques professionnelles à risque de discrimination
⁃ Privilégier l’accompagnement avec des actions culturelles, artistiques et sportives comme espace de rencontre, de lien et de création

L’IRFASE souhaite développer les espaces de rencontre et de travail en collaboration avec les laboratoires de recherche (CNAM, LISE, LIRTES…), les milieux professionnels (CHEMEA, ADSEA, EPNAK…), les professionnels et les élus des Collectivités (Conseil Général de l’Essonne et municipalité d’Evry), les formateurs et les étudiants.
Sous la forme de contenus transversaux travaillés par l’ensemble de l’équipe de formateurs (sociologues, juristes, psychologues, éducateurs …), les apports et les parcours des étudiants sont jalonnés de rencontres (journées d’étude, tables rondes, séminaires..) pour aborder les dimensions spécifiques de chacune des thématiques. Ils participent ainsi pleinement au débat social des nouvelles orientations politiques.

Ainsi, sont mises au travail différentes dimensions telles que :
Comment accompagner les personnes en privilégiant leurs parcours inter institutionnels ?
Comment intégrer les nouvelles technologies dans les modalités d’accompagnement des travailleurs sociaux de demain ?
Quelles contributions des personnes à l’élaboration de ces nouvelles technologies ?
Avec des exemples très concrets tels que l’apparition de petits robots au sein des EHPAD, qui au-delà de l’anecdote, doivent susciter des interrogations. Faut-il y voir une alternative au travail des accompagnants, une complémentarité ? et quelles en sont les limites ?

Caroline Azémard entend travailler aussi avec l’ensemble des équipes sur « l’empowerment » des personnes accueillies. Cela passe par un changement des représentations des publics et de leur contribution. Contribuer au changement de regard afin qu’ils soient comme citoyens à part entière ayant besoin de solidarité.

Les dimensions artistique et sportive sont aussi concrètement abordées en partenariat avec le Conseil Général : lieux ressources du territoire (Fond d’Art Contemporain, GEM et Associations, services jeunesse…), montage de projet, rencontres avec des artistes et des anciens sportifs de haut niveau…). Les étudiants peuvent ainsi développer et participer à des projets pour y expérimenter les différents apports de ces modalités de rencontre avec les personnes fragiles.

Enfin, la lutte contre les discriminations est l’un des points qui tient à cœur à Caroline Azémard. Et de rappeler que l’Essonne est le seul département à s’être engagé dans la ratification d’une charte contre les discriminations avec le Défenseur des droits. Des journées d’études sur les Roms ou les violences faites aux femmes sont ainsi au programme pour permettre aux étudiants de réinterroger les représentations de certains publics et découvrir les spécificités des modalités d’accompagnement qu’ils nécessitent.

 

 











Avec près de 900 étudiants dont plus de la moitié suit les préparations aux diplômes d'Educateur Spécialisé et de Moniteur Educateur, l'IRFASE est devenu l'un des principaux centres de formation du sud de l'Ile-de-France pour les diplômes d'Etat aux métiers de l'Action Sociale.
L'apprentissage y occupe une place de choix puisque 10% de ses étudiants optent pour ce mode d'alternance.
Lors de leur sélection les apprentis sont évalués au-delà de leurs compétences théoriques sur leur richesse humaine, ainsi une expérience riche dans l'associatif et une forte motivation peuvent compenser certaines difficultés à l'écrit et donc éviter l'élimination au profit de candidats au parcours plus académique.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





INFOS PRATIQUES



IRFASE
5 terrasse de l'Agora
91034 Evry cedex
tél : 01 60 79 47 47



L'IRFASE est agréé par l'ADAPSS Ile-de-France

pour les formations de :
- Assistant de Service Social
- Educateur de Jeunes Enfants
- Educateur Spécialisé
- Moniteur Educateur
- Aide Médico-Psychologique
- Auxiliaire de Vie Sociale